© Zoran Smiljanić, Marijan Pušavec